Formation elearning

Le futur de la formation e-Learning professionnelle

Artem ISMAILOV est responsable learning et développement pour le groupe SEB, où il obtient 8 ans d’expérience dans le domaine de la formation professionnelle. Fort d’un parcours multiculturel, il possède une vision globale et bienveillante grâce à l’ouverture d’esprit que lui a conféré l’apprentissage des langues. Dans cet article, Artem nous propose sa vision concernant le futur de la formation e-Learning et comment nous pouvons mieux l’appréhender.

Formation elearning

L’évolution naturelle de la formation e-Learning

Plutôt que de marquer une nouvelle ère du digital, l’année 2020 a fait naître une prise de conscience généralisée vis-à-vis de la formation e-Learning. En effet, les technologies et les outils disponibles étaient déjà présents avant la crise sanitaire. Le présentiel devenant difficile à maintenir, il nous a fallu revoir les méthodologies et les actions de formation pour s’adapter au contexte et répondre à cette problématique urgente.

Les dispositifs de formation à distance

Le renforcement massif des dispositifs de formation e-Learning a souligné un manque de maturité dans la méthodologie de mise en place des formations digitales. Cette expérimentation à grande échelle a engendré des résultats mitigés, un effet secondaire prévisible suite à l’adaptation rapide et forcée pour assurer la continuité des formations.

Créer une formation en distanciel et très différent du processus mis en place pour développer une formation en présentiel. Les leviers utilisés pour s’assurer de l’acquisition des compétences de l’apprenant ne sont pas les mêmes.

Stop à la guerre des modalités

Pendant très longtemps, nous avons vécu une guerre des modalités, avec certaines entreprises spécialisées dans les formations e-Learning et d’autres spécialisées uniquement dans les formations en présentiel. Un an après le début de la crise, une certaine maturité se profile et nous nous rendons compte que le marché est ouvert à tous. La crise du Covid-19 fut finalement un catalyseur qui a permis d’accélérer l’évolution de la formation professionnelle.

L’importance du parcours de formation e-learning

Si nous raisonnons en termes d’objectifs pédagogiques, nous nous apercevons que l’on peut arriver aux mêmes résultats que l’on procède en distanciel ou en présentiel. La seule différence vient du cheminement, qui n’est pas le même pour mobiliser la mémoire ou l’attention des apprenants. Pour créer des formations professionnelles optimales, il faut donc penser la structure en fonction du parcours de formation, en faisant appel aux différentes modalités disponibles.

Le modèle 10/20/70

Ce modèle, bien connu du monde de la formation, nous indique que 10% des informations retenues proviennent d’un apprentissage formel, 20% sont issues d’échanges entre les pairs et 70% résultent d’actions de formation en situation de travail. En utilisant ce modèle, nous pourrions penser un parcours de formation de la manière suivante :

  • Une capsule vidéo pour mettre tout le monde sur un pied d’égalité, susciter de l’intérêt et consolider les connaissances.
  • Une formation en présentiel pour créer des liens entre apprenants et développer l’interactivité entre pairs.
  • Une formation en distanciel pour intégrer des études de cas en créant des sous-groupes. L’objectif étant de rendre l’apprenant actif grâce à une mise en application.

Pour conclure ce parcours, nous pourrions éventuellement intégrer un modèle d’évaluation pour vérifier la pérennité de l’acquisition des compétences 6 mois après la complétion de la formation.

Améliorer son parcours de formation e-learning

Il faut accepter que du temps soit nécessaire pour maîtriser un sujet. Dans cette optique, il est essentiel de concevoir un parcours de formation avec plusieurs modalités pour activer les différents processus d’apprentissage souhaités et laisser du temps à l’apprenant pour compléter ce parcours. De la même manière, il est important d’éviter les formations descendantes où l’on obtient seulement 10% de rétention d’information de type formel.

Pour améliorer la motivation de l’apprenant et le plaisir engendré lors de l’action de formation, il est possible d’ajouter des éléments de ludification dans les modules digitaux et les activités en présentiel. Ainsi, le coût en effort sera réduit et la formation ne sera pas perçue comme une simple corvée.

Formation e-learning

L’innovation pédagogique

Les innovations technologiques comme la réalité virtuelle, la 3D et la réalité augmentée ne sont pas encore complètement démocratisées. Ces nouveautés demandent une connexion réseau puissante et utilisent beaucoup de bande passante, ce qui peut être un inconvénient énorme dans certaines zones géographiques. Un investissement important est nécessaire pour obtenir des solutions optimales. Cependant, la 5G et des nouveaux acteurs sont en train d’apparaître sur le marché, ce genre de technologies devrait alors se généraliser dans les années à venir.

En revanche, est-ce que la technologie fait vraiment partie de l’innovation dans le domaine de la formation ?

Un écosystème de formation

Les tendances qui sont innovantes dans le domaine de la formation présentent une combinaison de technologies, certes, mais se retrouvent toutes au croisement de plusieurs disciplines : La psychologie comportementale, les sciences cognitives, la pédagogie et la gestion de projet.

La vraie innovation passera par la création d’un écosystème de formation qui pourrait combiner plusieurs technologies et plusieurs disciplines. L’objectif est d’appliquer les technologies au moment le plus opportun dans le parcours de formation.

L’intelligence artificielle

Pour collecter un nombre important d’informations sur l’apprenant et identifier les grandes tendances tout au long de la vie d’entreprise, il existe aujourd’hui une solution : commencer à utiliser l’intelligence artificielle. Plus précisément, il s’agit d’appliquer ce qui se fait dans le monde du marketing au domaine de la formation digitale, dans le but d’identifier les besoins individuels pour le bien-être du salarié.

Aujourd’hui, nous traitons les différentes générations de la même manière. Pourtant, les milléniaux n’ont pas le même processus de réception des informations, ni les mêmes besoins, que les seniors. Nous ne pouvons pas avoir une personne derrière chaque collaborateurs pour identifier ces besoins. C’est pour cela que l’intelligence artificielle nous permettrait de proposer le bon contenu, au bon format, au bon moment.

Selon une étude de Dell Technologies, 85% des métiers qui seront pratiqués en 2030 ne sont pas connus aujourd’hui. L’époque où nous terminions nos études puis nous étions formés pour l’entièreté de notre parcours professionnel est révolue. Au bout de 6 mois, certaines compétences techniques deviennent complètement obsolètes, il nous faut alors trouver un système où l’apprenant peut se former en permanence.

 

Découvrez notre podcast Never Stop Learning

Cet article est construit à partir de l’échange entre Artem Ismailov et Gérard Peccoux, président de Callimedia, durant l’épisode 9 de notre podcast Never Stop Learning. Si vous voulez en apprendre plus sur la formation e-Learning, n’hésitez pas à parcourir les autres épisodes de notre podcast ainsi que les nombreux articles publiés sur le compte LinkedIn d’Artem, qui est une véritable mine d’or pour le monde de la formation professionnelle.

 

ECOUTER EN PODCAST L’INTEGRALITE DE CET EPISODE