Comment adopter une conduite responsable au travail ?

Date de parution

17/02/2022

Risques Routiers

La conduite responsable au travail fait référence à la bonne manière de conduire des véhicules, dans le cadre d'une profession spécifique ou lors des trajets entre le domicile et le lieu de travail. Tout le monde est concerné par l'éco-conduite, mais la sensibilisation et la formation aux risques et à la bonne conduite doivent se généraliser pour protéger les employés, comme les entreprises, des risques routiers.

La notion de conduite responsable

Définir la conduite responsable, ou éco-conduite, est le premier pas vers la sensibilisation et la prévention des risques routiers. C’est également le meilleur moyen d’adopter une conduite auto responsable pour la planète qui réponde aux objectifs de développement durable.

Définition : c'est quoi une conduite responsable ?

La conduite responsable, c’est un ensemble de gestes ayant un effet positif sur la route et sur la planète. C’est une manière de se comporter soi-même mais aussi avec les autres, de partager la route de manière responsable. Suivre les limitations de vitesse, éviter le bruit, économiser le carburant… Cela implique de suivre les règles et de prendre conscience de sa propre conduite pour réduire son impact écologique, et assurer sa sécurité ainsi que celle des autres.

En adoptant une conduite citoyenne et en prenant soin de respecter la vitesse autorisée, l’automobiliste prend soin de son véhicule et de l’environnement. Selon certains rapports, l’éco-conduite peut faire économiser jusqu’à 30 % de carburant, et réduit largement les émissions de gaz à effet de serre. Sur la route, le comportement du conducteur affecte sa personne, son espace, et l’environnement qu’il partage avec les autres. La conduite responsable est une solution à long terme pour garantir la sécurité de tous, mais aussi pour limiter son impact sur la planète. Si chacun devient responsable au volant, il y aura moins de risques d’accidents, et les conséquences sur le réchauffement climatique seront moindres.

Quelles sont les bonnes pratiques de sécurité et écologiques au volant ?

Il existe un certain nombre de bonnes pratiques à suivre pour garantir la sécurité de chacun et réduire son empreinte écologique, notamment dans le cadre de professions qui nécessitent de prendre le volant. L’employeur peut réaliser une charte de prévention, ou code de conduite, à adresser à ses salariés, dans laquelle figurent les conseils suivants :

  • préparer son déplacement en vérifiant le trajet, la pression des pneus et l’état du véhicule,
  • connaître son véhicule, comme les dimensions, pour éviter les accidents et dégâts matériels,
  • réduire sa vitesse pour économiser le carburant et réduire les émissions de CO2,
  • couper le moteur plutôt que de le laisser tourner et adopter une conduite souple,
  • enlever les charges inutiles pour limiter la consommation de carburant, et éviter la climatisation,
  • vérifier les ceintures, ne pas répondre au téléphone et adopter une bonne position de conduite.

Éco-conduite et risques routiers en entreprise

Si certains métiers génèrent davantage de risques routiers, l’éco-conduite comme les dangers au volant concernent tout le monde. Travailler dans un bureau ne supprime pas le danger, surtout si un employé utilise son véhicule pour effectuer les trajets entre son travail et son domicile.

Quels sont les métiers concernés par la conduite responsable ?

La conduite responsable en entreprise est l’une des préoccupations majeures, que ce soit en matière d’économie, d’écologie, ou de sécurité. Certains métiers sont au cœur du sujet, tels que le transport de marchandises à courte ou longue distance, que ce soit à l’échelle locale, nationale ou internationale. Les entreprises ayant des véhicules dédiés au transport de voyageurs, au déménagement ou aux chantiers de construction sont particulièrement concernées par l’éco-conduite. Toutefois, chacun est susceptible d’avoir un accident sur le trajet entre son domicile et le travail. Les efforts individuels dans n’importe quel secteur d’activités contribuent à la conduite rationnelle.

Comment être responsable et adopter une éco-conduite au travail ?

La conduite responsable en entreprise est sensiblement importante car les conséquences se répercutent aussi bien sur les employés au volant, que sur la société et son image. Afin d’adopter une conduite éco-responsable, les collaborateurs sont invités à mettre en place quelques mesures simples mais systématiques, comme profiter du relief de la route, utiliser le frein moteur plutôt que la pédale de frein, respecter le code de la route, ou encore limiter sa consommation de carburant.

Ce sont pour la plupart des gestes évidents, mais qui ne sont pas toujours respectés. Pourtant, le mauvais entretien d’un véhicule peut causer jusqu’à 25 % de surconsommation du carburant, tandis que 10 km/h en moins sur 500 km permettent de réduire de 12,5 % les émissions de gaz à effet de serre. Toutes ces petites actions, mises ensemble, contribuent à un code de conduite écologique et à la sécurité au volant.

Les conséquences d'une conduite irresponsable au volant

Les conséquences sur la route sont parfois irréversibles à la fois pour le travailleur et ses proches. Première cause de mortalité au travail, la conduite doit faire l’objet d’une plus grande sensibilisation pour alerter sur les dangers réels, qu’ils soient physiques, matériels, financiers, ou professionnels.

Quels sont les facteurs de risques dans les accidents ?

Les accidents sont généralement provoqués par les mauvais comportements des conducteurs. Le manque d’attention, la consommation d’alcool ou de drogues, l’utilisation du téléphone ou l’empressement sont autant de facteurs de risques. Le simple fait d’accélérer pour ne pas être en retard ou pour rentrer plus vite chez soi entraîne une perte de vigilance et de la fatigue, deux facteurs courants dans les accidents de la route. La vitesse excessive demeure la première cause de mortalité sur les routes françaises.

Autre cause de mortalité fréquente : rouler seul et le sentiment de quiétude. Selon les rapports d’accidentalité routière, on observe de nombreuses morts lors des journées ensoleillées sur les routes avec peu de fréquentation. Les conducteurs, à l’aise, relâchent leur vigilance. Ce comportement conduit fréquemment au décès. Outre une mauvaise conduite au volant, on note qu’un véhicule mal entretenu peut aussi être à l’origine d’accidents.

Les sanctions en cas d'infraction sur la route

Le conducteur comme l’entreprise risquent diverses conséquences en cas d’infraction de la route. Les amendes et poursuites judiciaires, si elles sont adressées au véhicule de fonction sans identification du conducteur, reviennent à l’employeur. Ce dernier a une obligation de dénonciation, conformément à la loi du 1er janvier 2017, envers le salarié qui a enfreint les règles pour qu’il en prenne la responsabilité. L’employeur qui ne dénonce pas son employé risque une contravention et une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros.

Les infractions routières peuvent nuire à l’image d’une entreprise et avoir des conséquences sur la confiance des investisseurs, des partenaires commerciaux, et des clients. En cas de transgression plus importante, l’impact peut être opérationnel et financier, entraînant des coûts supplémentaires (assurance, réparations…) ainsi qu’une immobilisation du véhicule concerné, empêchant ainsi l’entreprise de pouvoir exercer son activité.

Sensibiliser et former à la conduite responsable

La prévention des risques routiers en entreprise est au cœur de nombreuses préoccupations étant donné le taux de mortalité. Sensibiliser, c’est permettre d’anticiper ces risques, et donc d’éviter les conséquences possibles. Pour protéger son personnel, former à la conduite responsable permet d’éduquer sur les bonnes pratiques routières.

Comment sensibiliser son personnel aux risques routiers ?

Afin de limiter les risques routiers, instruire sur l’éco-conduite, et éviter les conséquences humaines, financières et organisationnelles, la sensibilisation est cruciale. Pour cela, il est important de communiquer régulièrement et ouvertement, d’impliquer ses collaborateurs à travers une formation, et d’organiser des journées ou des réunions basées sur la conduite responsable.

L’employeur peut préparer des questionnaires d’auto-évaluation, diffuser des vidéos percutantes, proposer des témoignages, ou partager des campagnes de prévention routières qui mettent l’accent sur les risques et les bonnes pratiques. Enfin, encourager et récompenser son personnel à adopter une conduite rationnelle peut aider à instaurer une culture d’entreprise basée sur la sécurité.

Pourquoi former son personnel aux risques routiers ?

Au même titre que la sensibilisation, la formation de ses collaborateurs aux risques routiers est essentielle pour inculquer les notions de sécurité, de prévention, d’écologie et d’économie. Le parcours de formation e-learning de Callimedia, Risques Routiers, a été réalisé dans le but de répondre à tout professionnel souhaitant s’informer et apprendre sur la conduite responsable en entreprise. Trois modules sont prévus, aussi bien pour les métiers de la route, que pour tous les autres domaines professionnels :

  • Sécurité Routière : Risques et Sanctions Encourues,
  • Conduire un Véhicule d’Entreprise,
  • Connaître son Véhicule.

Au terme de cette formation, les salariés seront en mesure d’assurer leur sécurité et celle des autres en faisant montre de vigilance au volant, que ce soit sur le trajet du travail au domicile, ou dans le cadre de leur activité professionnelle. Ils seront sensibilisés aux conséquences sur l’entreprise en cas d’infraction routière, et prêteront une meilleure attention à leur conduite et à l’état de leur véhicule. De plus, ils auront conscience de leur impact écologique et adapteront leur conduite dans ce but. Pour les entreprises qui souhaitent entamer une démarche RSE, se responsabiliser, ou réaliser une transition écologique, la formation aux risques routiers s’avère indispensable pour une conduite responsable au travail.

Inscrivez-vous vite à notre newsletter pour ne rien rater de l’actu du Digital Learning

« * » indique les champs nécessaires

Renseignez votre e-mail professionnel, c'est plus sympa 🙂

En validant votre formulaire, vous acceptez que Callimedia vous envoie des communications sur nos offres et services. Vous pouvez vous désabonner de ces communications à tout moment. En savoir plus sur notre Politique de confidentialité.

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.