Comment réaliser une sensibilisation aux risques routiers au sein de l’entreprise ?

Date de parution

09/02/2022

Risques Routiers

Afin d’éviter les situations à risque pour leurs collaborateurs lors des trajets professionnels, les entreprises ont intérêt à mener des actions de sensibilisation aux risques routiers, notamment grâce à des formations spécifiques.

Comment prévenir les risques routiers ?

La prévention des risques encourus lors de déplacements routiers passe par la connaissance des facteurs qui peuvent engendrer les accidents de la route.

Liste des principaux risques routiers

Plusieurs facteurs peuvent amener à des accidents de la route parmi lesquels :

  • L’alcoolémie supérieure à la limite autorisée causant près de 30 % des accidents mortels (1)
  • La consommation de drogue, causant 31 % de la mortalité routière (1)
  • La vitesse excessive
  • L’utilisation du téléphone qui multiplie le risque d’accident par 3
  • La fatigue du conducteur
  • La prise de certains médicaments

Les particularités des risques d’accidents routiers professionnels

Les salariés peuvent avoir un accident de la route lors de la conduite d’un véhicule soit en se rendant au travail (« risque trajet »), soit en se déplaçant pour leurs activités professionnelles (« risque mission »).
Le « risque trajet » concerne les déplacements entre le lieu de travail et le domicile ou l’endroit où le collaborateur se restaure. Quand un accident de la route se produit sur ce type de trajet, il est légalement considéré comme lié au travail. Il n’existe pas d’obligation légale en matière de prévention pour le « risque trajet » car il correspond à un déplacement non professionnel.
Le « risque mission » s’applique aux trajets effectués pour répondre aux besoins de l’activité professionnelle. La responsabilité pénale du conducteur peut être engagée lors d’un accident de la route pendant ce type de déplacement dans le cas où il est coupable d’avoir causé un accident corporel ou s’il a commis une infraction au Code de la route.
Les employeurs peuvent aussi voir leur responsabilité engagée si l’origine de l’accident de la route est imputable à un manque de prévention de leur part.

Quelle est votre idée pour améliorer la sécurité routière ?

Un des premiers moyens pour diminuer les situations à risques est de réduire le nombre et la fréquence des trajets professionnels.
Il incombe aux entreprises de s’assurer que les véhicules servant dans le cadre professionnel répondent à toutes les exigences de sécurité et d’entretien. Ils doivent aussi être adaptés à l’usage pour lequel ils sont destinés.
Il est important que les compétences des conducteurs soient vérifiées régulièrement. Les collaborateurs doivent être sensibilisés aux risques routiers, et notamment à l’augmentation du temps de réaction causée par l’alcool et la fatigue.
Comme les salariés ont besoin de communiquer pour leur activité professionnelle, l’utilisation du téléphone et du GPS doivent faire l’objet de procédures strictes permettant d’assurer la sécurité des conducteurs.

Comment sensibiliser au risque routier pour réduire les accidents ?

Grâce à une bonne information sur les causes des accidents routiers, les conducteurs qui circulent en voiture à titre personnel ou pour leur travail peuvent adopter une attitude plus favorable à leur sécurité.

La sensibilisation des conducteurs aux risques routiers

Pour réduire les situations à risque, l’association Prévention routière agit à plusieurs niveaux. Elle met en place des démarches de prévention spécifiques pour les élèves dans les établissements scolaires. Les enfants, en tant que piétons ou cyclistes, ont besoin de connaître les règles afin de circuler dans les meilleures conditions.
Cette association, reconnue d’utilité publique, organise des stages de sensibilisation à la sécurité routière pour les conducteurs qui ont commis des infractions de manière répétée. Elle est aussi à l’initiative de campagnes médiatiques destinées au grand public, sur Internet, les chaînes télévisées et les réseaux sociaux. Leur but est, par exemple, d’alerter sur les risques de l’utilisation du téléphone ou de la cigarette en conduisant.

La sensibilisation des salariés aux risques routiers

Tous les salariés savent que la conduite d’un véhicule peut présenter des dangers. Pour les inciter à être encore plus prudents lors de leurs trajets professionnels, les chefs d’entreprise peuvent agir de manière concrète en incitant leurs employés à privilégier les transports en commun.
Si la nature du travail implique forcément un trajet en voiture, il est important de prévoir des temps de pause dans le planning. Cela réduit les risques de fatigue au volant. La conduite de nuit est à éviter le plus possible, tout comme la circulation quand les conditions météorologiques sont vraiment mauvaises.

Quels sont les trois actions des pouvoirs publics face à l’insécurité routière ?

Au niveau national comme local, le Gouvernement met la sécurité routière au cœur de ses préoccupations, grâce à des actions répressives et préventives.

Le contrôle des infractions routières

Les forces de police et de gendarmerie sont habilitées à procéder aux contrôles routiers. Les infractions constatées peuvent concerner :

  • Les règles de sécurité routière (vitesse, alcoolémie, stupéfiants, dépassement interdit, refus de céder le passage…)
  • Les équipements obligatoires
  • Le stationnement (gênant, abusif, dangereux, non payé)

L’éducation et la formation des conducteurs

La Sécurité routière accompagne les chefs d’entreprise dans leur volonté d’agir pour réduire les risques d’accidents. Elle met à leur disposition des documents servant à créer ou à renforcer leur politique de prévention routière.
Plus de 2 600 entreprises ont signé la charte de 7 engagements pour une route plus sûre (2). Il s’agit d’actions concrètes afin de favoriser la sécurité lors des déplacements professionnels :

  • Limitation de l’utilisation du téléphone au volant aux cas d’urgence
  • Sobriété lors de la conduite
  • Port de la ceinture de sécurité impératif
  • Strict respect des limitations de vitesse
  • Intégration de moments de pause dans le planning des temps de trajet
  • Organisation de formations à la sécurité routière
  • Incitation des conducteurs de deux-roues à porter des équipements adaptés

La mobilisation des acteurs locaux pour la prévention et la sécurité routières

La sécurité routière est un projet d’envergure nationale qui se gère aussi au niveau local, pour une efficacité accrue. Ainsi, dans les communes, le pilotage de la sécurité routière est très important. Grâce à leur connaissance du terrain, les mairies sont les mieux placées pour apporter des solutions concrètes à des zones réputées pour leur dangerosité.
Le plan de développement des communes devrait intégrer une composante dédiée à la sécurité routière. Les municipalités vont s’assurer, lors d’événements associatifs, festifs et de loisirs, que les accès aux lieux sont correctement sécurisés et le flux de véhicules maîtrisé. Une sensibilisation aux méfaits de l’alcool peut être menée si nécessaire.

Prévention et sensibilisation aux risques routiers en entreprise

Dans les sociétés, les actions de formation des collaborateurs permettent de leur donner des moyens concrets pour réduire les risques d’accidents sur la route.

Les journées de sensibilisation à la sécurité routière au travail

Les pouvoirs publics mettent à la disposition des entreprises des outils de sensibilisation au risque routier sous la forme de programmes et de kits téléchargeables. Elles incitent les sociétés de toutes tailles, les administrations et les collectivités à participer car les accidents de la route sont la première cause de mortalité au travail en France (3).
Chaque entreprise choisit le jour et la durée pour organiser cet événement de sensibilisation au risque routier. Les modalités de participation sont également libres. Le principal est d’amener les salariés à s’impliquer, que ce soit par le biais de quiz, jeux, tests, ateliers pratiques, etc.

Les applications de sensibilisation aux risques routiers

La Prévention routière a créé une application visant à se prémunir des situations à risques causées par l’utilisation d’un Smartphone pendant la conduite d’un véhicule.
L’application « Mode conduite » met le Smartphone en veille et envoie un message d’indisponibilité spécifique et bienveillant, incluant un appel à la prudence, à toutes les personnes cherchant à joindre le conducteur.

L’utilité d’une formation de sensibilisation aux risques routiers en entreprise

Les formations e-learning, comme le module Risques routiers de Callimedia, sont particulièrement adaptées à la sensibilisation des salariés aux dangers de la circulation en voiture.
Lors de cette formation, les salariés découvrent quels sont les impacts humains, financiers et organisationnels des accidents de la route dans le cadre professionnel. Les principales raisons causant ces accidents sont détaillées, qu’i s’agisse de mauvais comportements des conducteurs ou de problèmes d’entretien du véhicule. Les participants sont enfin informés sur les différentes sanctions correspondant aux principales infractions au Code de la route.
Callimedia propose aussi une formation « clés en mains » sur la sécurité routière, orientée sur la conduite d’un véhicule d’entreprise. Des mises en situation permettent d’identifier les comportements à proscrire et ceux à adopter. Des conseils sont donnés pour préparer et réaliser des déplacements ou des livraisons.
Pour discuter de vos projets d’e-learning, téléphonez au 04.67.02.10.00 ou utilisez notre formulaire de contact. Nous vous expliquerons toutes les formes de digital learning afin de trouver celle qui répond aux besoins de votre entreprise.

Inscrivez-vous vite à notre newsletter pour ne rien rater de l’actu du Digital Learning

« * » indique les champs nécessaires

Renseignez votre e-mail professionnel, c'est plus sympa 🙂

En validant votre formulaire, vous acceptez que Callimedia vous envoie des communications sur nos offres et services. Vous pouvez vous désabonner de ces communications à tout moment. En savoir plus sur notre Politique de confidentialité.

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.