Infractions routières : quels sont les risques pour une entreprise ? 

Date de parution

24/02/2022

Risques Routiers

En entreprise, le risque d’infractions routières peut être majeur. Plus il est fréquent de recourir à des conducteurs pour votre activité et plus vous augmentez ces problèmes. Il est donc important, pour une société, de connaître les menaces de la route et les actions à mener afin de les diminuer. 

Quels sont les principaux risques professionnels sur la route ?

Quand il est mention d’enjeux professionnels routiers, plusieurs éléments peuvent être concernés. Pour une entreprise, maîtriser l’ampleur de la situation va lui permettre d’agir en conséquence auprès de ses employés.

Quelle est la liste des risques routiers ?

Les risques routiers englobent tous les désagréments et transgressions du Code de la route que l’on peut connaître en conduisant un véhicule. Qu’il s’agisse d’une voiture de service, d’un utilitaire ou d’un camion, les cas rencontrés peuvent être divers. Voici une liste qui comprend les principales problématiques routières :

  • Les amendes et sanctions : les salariés peuvent cumuler les contraventions et les coûts légaux avec des infractions réalisées lors des trajets.
  • Les accidents et collisions : même si chaque événement est unique, la conduite professionnelle fait partie des premières causes de mortalité au travail.
  • Les problèmes de santé : la sédentarité et les soucis de dos à cause du siège et de la position assise sont considérés comme les principaux aléas médicaux pour cette thématique.
  • La dégradation des véhicules : sur la route ou à l’arrêt, une voiture et un utilitaire connaissent de nombreuses occasions de subir des dégâts sur la mécanique ou sur la carrosserie.
  • La responsabilité civile de la société : en cas d’accidents causés par un employé, le chef d’entreprise a la possibilité d’être tenu responsable des dommages matériels ou corporels.
  • La perte de productivité : l’immobilisation d’un salarié et d’un véhicule lors d’une période plus ou moins longue engendre nécessairement une chute provisoire ou durable de la charge de travail.

Quels sont les risques mécaniques ?

Un nombre important d’entreprises base leur activité sur les déplacements routiers. Qu’il s’agisse du transport ou de la livraison de marchandises ou de l’acheminement d’employés, plusieurs types de véhicules peuvent être amenés à circuler. Pour une voiture, un utilitaire ou un camion, les risques mécaniques sont réels et se révèlent compliqués pour la productivité d’une société.

Tous les soucis liés au fonctionnement d’un véhicule sont concernés. Que l’on parle d’une simple crevaison ou d’un problème de moteur, chaque trajet peut causer son lot d’imprévus. C’est la raison pour laquelle il est crucial d’entretenir et de vérifier régulièrement chaque voiture ou utilitaire.

Il s’avère impossible de maîtriser l’environnement avec des chutes de débris sur le pare-brise ou un choc provenant d’un autre automobiliste, par exemple. Ces vérifications vous donnent ainsi l’occasion de réduire considérablement les défaillances de l’outil de travail principal de certains de vos salariés.

Quelles sont les infractions routières possibles en entreprise ?

Les situations de déplacement se révèlent différentes d’une entreprise à une autre. Si un employé doit effectuer une livraison, s’il doit accéder à un chantier ou s’il se contente de démarcher des clients, il va pouvoir multiplier les risques d’infractions routières. Le Code de la route établit un grand nombre de règles, et plus vous conduisez et plus les chances de les enfreindre deviennent importantes.

Voici une liste des infractions routières que l’on peut rencontrer au sein d’une entreprise :

  • Les excès de vitesse : ces derniers peuvent se multiplier en fonction de la pression générée par la gestion du temps.
  • L’usage du téléphone au volant : il s’agit d’un des délits principaux ces dernières années.
  • Le non-respect des feux de signalisation ou des différents panneaux d’arrêt temporaire (stop, cédez le passage).
  • La conduite sous influence : qu’il s’agisse d’alcool ou de drogues, ces pratiques mettent en danger vos employés et les usagers de la route.
  • Le non-port de la ceinture.
  • Le stationnement illégal : dans les villes et grandes métropoles, il s’agit d’un risque majeur.
  • Le dépassement des heures de conduite : c’est surtout le cas pour les sociétés de transport.

Ces différentes infractions peuvent occasionner une perte de points et une amende. En fonction de la nature du délit, le permis peut être retiré, ce qui cause potentiellement l’immobilisation complète du véhicule.

En cas d’infractions routières, que risque l’entreprise ?

Les implications financières et légales

Comme on peut le constater, la liste des infractions routières demeure assez conséquente en entreprise. D’un point de vue financier et légal, la problématique reste majeure si vos employés doivent régulièrement se déplacer.

Financièrement, une société peut être tenue de régler les amendes de ses travailleurs. Ces dernières sont variables, mais le montant total peut toutefois représenter un coût non négligeable. De la même façon, les frais d’assurance peuvent croître en fonction du comportement routier des salariés. Ainsi, si des parties du véhicule sont à remplacer, la facture peut vite grimper.

Concernant le volet légal, une entreprise engage sa responsabilité civile et pénale si une infraction est commise durant la période de travail. En fonction de la nature de la situation, et s’il s’agit d’un accident mortel par exemple, les conséquences juridiques pour une société peuvent être significatives.

La réputation et la gestion des ressources humaines

Pendant les heures de travail, les employés qui conduisent sur les routes représentent la société. Que l’on parle de livraison, de transport ou de simples déplacements, il peut arriver que la voiture ou l’utilitaire porte la mention de l’entreprise. Ainsi, chaque infraction réalisée peut retomber d’une manière ou d’une autre sur l’image de marque de la compagnie concernée. Compte tenu de la gravité de la situation, votre réputation peut subir de nombreux désagréments.

Par rapport à la gestion des ressources humaines, les infractions routières occasionnent une perte de la productivité certaine pour une société. Un retrait de permis, une absence ou l’immobilisation d’un véhicule contraignent nécessairement aux ajustements. Celle-ci peut engendrer une chute de l’activité, voire un arrêt total en fonction de l’importance de la situation. Cet élément se doit d’entrer en ligne de compte quand il s’agit de maîtriser et de prévenir les risques routiers en mission.

Les actions à mener pour présenter et prévenir la sécurité routière au travail

Analyse des infractions routières et des risques sur la route

Au regard de la liste d’infractions et de risques routiers et des conséquences fâcheuses pour une entreprise, les prévenir afin de les éviter semble primordial. Pour cela, il reste nécessaire de faire un état des lieux de la situation.

En analysant l’activité des employés et en listant tous les risques, votre entreprise peut établir un inventaire d’actions à mener afin d’informer et sensibiliser toutes les équipes. Cela permet, de la même manière, de planifier les vérifications sur les véhicules et de placer la sécurité au centre des préoccupations, quel que soit le trajet concerné.

Tous les leviers à mobiliser ne peuvent l’être qu’à condition de connaître l’intégralité de la problématique.

Sensibilisation sur la prévention et la sécurité routière

La prévention du risque routier peut prendre plusieurs formes au sein d’une entreprise. L’objectif est de sensibiliser les équipes au respect du Code de la route dans le cadre du travail.

Cet axe de management ne doit pas être perçu au même titre qu’une punition, mais doit plutôt susciter l’envie d’apprendre chez vos employés. Si les risques sont connus, comme la violation des limitations de vitesse, le téléphone au volant ou le temps de pause, il est essentiel de les inclure dans une optique professionnelle.

Cette sensibilisation doit être réalisée en continu, que ce soit avec des formations régulières ou avec des affichages évoquant les comportements à suivre sur la route. Cette action peut de la même façon rappeler aux salariés leurs devoirs en ce qui concerne le matériel utilisé et la conduite à respecter sur les itinéraires et vis-à-vis des obligations réglementaires en vigueur.

Formation sur le risque routier en entreprise et sur les accidents

Sensibiliser est crucial vis-à-vis des risques en entreprise, que ce soit lors d’un trajet ou sur un site professionnel. Afin d’accroître l’efficacité de vos actions en la matière, une société peut opter pour la formation. Un large choix permet de se familiariser avec les bonnes pratiques à respecter en déplacement.

Les formations en e-learning offrent aux entreprises la possibilité de renseigner utilement l’intégralité des employés faisant face à ce type de situations à risque. Avec un entraînement fréquent et prévu à court, moyen et long terme, une société peut renforcer les compétences des salariés à l’égard de la circulation routière.

À distance et en ligne, ces formations autorisent une grande souplesse. Le digital learning est par ailleurs apprécié des travailleurs qui saluent généralement la simplicité et la flexibilité des outils en question.

L’intégralité de ce plan d’actions a pour but de réduire au maximum les infractions routières qui peuvent à la fois pénaliser les employés et l’activité d’une entreprise.

 

Vous souhaitez former de façon simple et efficace vos équipes aux risques en lien avec les déplacements professionnels ? Consultez notre catalogue dédié aux formations des risques routiers en entreprise !

Inscrivez-vous vite à notre newsletter pour ne rien rater de l’actu du Digital Learning

« * » indique les champs nécessaires

Renseignez votre e-mail professionnel, c'est plus sympa 🙂

En validant votre formulaire, vous acceptez que Callimedia vous envoie des communications sur nos offres et services. Vous pouvez vous désabonner de ces communications à tout moment. En savoir plus sur notre Politique de confidentialité.

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.