Pourquoi les enjeux climatiques et environnementaux en entreprise sont-ils si importants ? 

Date de parution

30/05/2023

Enjeux Climatiques et Environnementaux et Leviers D’action en Entreprise

Les problématiques liées à la transition écologique touchent désormais tous les acteurs de la société. Les enjeux climatiques et environnementaux n’épargnent pas les entreprises qui doivent dorénavant trouver des solutions innovantes dans le but d’y faire face. 

Quels sont les principaux enjeux climatiques et environnementaux ?

Une liste d’impact d’ores et déjà conséquente

Les défis de la transition écologique et du climat sont devenus incontournables dans notre quotidien. Qu’il s’agisse des journaux télévisés, de la presse, des orientations politiques ou des actions au niveau local, il n’est désormais plus possible de passer à côté des enjeux climatiques. Avant d’analyser ce questionnement sous le prisme de l’entreprise et de son activité, il s’avère important de rappeler qui est concerné par ces considérations environnementales.

Ces dernières touchent non seulement la vie humaine, mais également notre planète, notre biodiversité et l’intégralité de nos écosystèmes. Voici une liste non exhaustive des principales problématiques écologiques :

  • Le changement climatique : cela concerne la hausse des températures, l’élévation du niveau de la mer ou encore la croissance des phénomènes météorologiques extrêmes (ouragans, sécheresse, etc.).
  • La déforestation : il s’agit de la conversion de forêts en terres agricoles ainsi que la gestion non durable de ces dernières.
  • La pollution de l’air et de l’eau : les activités humaines rejettent un nombre toujours plus important de dioxydes de carbone qui menacent la santé de tous les êtres vivants.
  • L’érosion de la biodiversité : la destruction des écosystèmes et le dérèglement climatique impactent l’existence même de la plupart des animaux et insectes.
  • La raréfaction des ressources naturelles : la surexploitation de certaines ressources comme l’eau, les minéraux ou les énergies fossiles a des effets négatifs sur l’environnement.
  • La gestion des déchets : la consommation excessive de certains produits à base, notamment, de plastique entraîne une accumulation des rejets dans les écosystèmes.
  • L’épuisement des sols : la déforestation et l’agriculture intensive dégradent fortement les terres qui permettent de nourrir les populations.

Un défi mondial et majeur à tous les niveaux de la société

Avec cette liste, on peut voir le défi majeur qui se pose à l’échelle de notre planète et de tous ses habitants. Les problématiques sont connues depuis de nombreuses années et les effets se font d’ores et déjà ressentir à tous les échelons de la société.

Pendant un certain nombre d’années, ces questionnements n’ont semblé concerner que la sphère politique.

Dorénavant, le défi s’avère si global et conséquent qu’il n’est plus possible d’accumuler davantage de retard dans la transition écologique. C’est effectivement chacun d’entre nous qui est concerné, et ce sujet dépasse bien largement le simple débat politique. En se référant à cette précédente liste, on constate que tous les acteurs économiques et politiques du monde entier sont affectés par ces changements.

Quel est l’impact du réchauffement climatique sur les entreprises ?

Les entreprises face au changement climatique

Toutes les entreprises ne sont pas égales face à ces enjeux. Certaines activités voient l’intégralité de leur modèle d’affaires remis en cause quand d’autres dirigeants n’ont qu’à gérer quelques modifications. Peu importe le degré d’implication dans les problématiques du climat, tous les acteurs économiques sont concernés d’une manière ou d’une autre en France.

Voici les divers éléments qui bousculent le fonctionnement classique des sociétés :

  • Les risques physiques : qu’il s’agisse des infrastructures ou des personnes, les phénomènes météorologiques présentent de multiples risques (inondations, canicule, etc.).
  • Les questionnements sur la chaîne d’approvisionnement : la raréfaction de certaines ressources naturelles peut avoir des conséquences sur le coût des matières premières et la rentabilité des firmes.
  • Les changements de réglementation : les lois peuvent évoluer avec la pression climatique qui s’accentue. Certaines entreprises doivent ajuster et, parfois, modifier intégralement leur mode de fonctionnement.
  • La contrainte financière : ces changements peuvent nécessiter des investissements conséquents pour les sociétés.
  • Les modifications du marché : la demande évolue pour s’ajuster aux réalités environnementales actuelles.
  • L’image de marque et la responsabilité sociale : les dirigeants qui ne se soucient pas de ces enjeux ont la capacité de nuire à l’image de marque de leur entreprise. Le rôle des acteurs économiques est connu et la durabilité doit être assumée.

Environnement et entreprise : un tournant à négocier sans attendre

Les questions environnementales et l’urgence climatique demeurent, comme on a pu le constater, un enjeu majeur à l’échelle de l’entreprise. Il est légitime de parler de survie économique dès le moment où une activité peut être durablement touchée par une ou plusieurs problématiques citées précédemment.

En France comme ailleurs, les dirigeants se doivent de considérer sérieusement la transition écologique comme un tournant décisif et vital pour le bien-être de leur société. Il n’est pas seulement question de préserver son image de marque, cela peut aller beaucoup plus loin. C’est la raison pour laquelle il s’avère primordial de comprendre l’urgence climatique actuelle et de connaître les leviers d’action pour intégrer cette lutte qui affecte tous les échelons de notre pays.

Ce virage doit s’accompagner d’une vision à moyen et long terme et d’un état d’esprit tourné vers ce défi majeur. Cela dans le but de prévoir les investissements nécessaires qui vous permettront de solidifier et d’ajuster votre activité.

Enjeux climatiques et environnementaux en entreprise : quelles actions possibles en faveur du climat ?

Le respect de la RSE et la sensibilisation environnementale

La responsabilité sociétale des entreprises, ou RSE, est un concept réglementé à l’échelle européenne afin d’inclure les acteurs économiques comme contributeurs au niveau des enjeux de développement durable. L’objectif est de souligner l’importance des sociétés et l’impact positif qu’elles doivent avoir dans différents domaines : l’écologie, les droits de l’homme ou encore les conditions de travail par exemple.

En instaurant le terme de « responsabilité », cela inclut les dirigeants dans leur rôle d’acteurs essentiels face à la crise climatique. Ils sont ainsi légalement tenus responsables d’agir dans le but de favoriser la transition écologique.

Les obligations RSE des entreprises en France demeurent encore quelque peu floues. Il apparaît clair cependant que le respect de la norme ISO 26000, notamment en ce qui concerne le développement durable, permettra aux décideurs d’embrasser le changement nécessaire aux activités professionnelles.

Cette responsabilité sociétale n’est pas uniquement l’affaire des responsables en développement durable, c’est un état d’esprit à généraliser à tous les échelons de l’entreprise.

Les recommandations du GIEC pour les entreprises

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) est un organisme désormais bien connu du grand public. Ces rapports nous alarment depuis plusieurs années sur le niveau de crise climatique et ses impacts environnementaux sur l’humanité et la biodiversité. En ce qui concerne les entreprises, voici les recommandations qui ont pu être données afin de s’inscrire de façon opérationnelle dans la transition écologique :

  • La réduction des émissions de gaz à effet de serre : l’objectif est de tendre vers la neutralité carbone en inscrivant son activité dans une démarche durable de consommation énergétique.
  • La transition vers des énergies renouvelables : l’idée reste de diminuer la dépendance aux énergies fossiles avec des efforts à porter sur l’énergie solaire notamment.
  • La gestion des ressources naturelles : cela consiste à réduire la surexploitation et à faire les bons choix en ce qui concerne l’approvisionnement en matières premières.
  • Les adaptations aux changements climatiques : les stratégies d’entreprises doivent évoluer afin de prendre en compte les phénomènes extrêmes et ponctuels qui peuvent impacter leur travail, leurs infrastructures et leurs employés.
  • La transparence : en tant qu’entité responsable au titre de la RSE, être transparent dans les résultats en lien avec le développement durable permet de construire une relation de confiance entre les multiples acteurs concernés.
  • L’engagement auprès des parties prenantes : en s’engageant avec les ONG, les consommateurs et les fournisseurs, la généralisation des pratiques pérennes peut enclencher un cercle vertueux pour la planète.

La lutte en entreprise contre le défi du réchauffement climatique

En considérant la RSE et les recommandations du GIEC, on peut se rendre compte du nombre important d’actions qui peuvent être menées au sein des entreprises. Dans l’optique de faire face à ce défi majeur et d’améliorer notre qualité de vie, tous les échelons de la société doivent intégrer cette démarche de réduction de notre empreinte carbone.

C’est au dirigeant d’insuffler cette dynamique avec une vision ambitieuse à court, moyen et long terme. Les enjeux environnementaux sont trop importants pour se contenter de petites actions.

Il faut au préalable évaluer l’empreinte carbone de votre entreprise avec un diagnostic complet. Vous aurez ensuite la capacité de prévoir un ensemble de leviers à utiliser dans le but de transformer durablement l’intégralité de votre modèle économique : consommation énergétique, mobilité, gestion des déchets, approvisionnements, formation et sensibilisation de vos équipes, etc.

Les investissements réalisés en la matière et les solutions innovantes mises en place vont permettre à votre société d’intégrer pleinement la lutte contre le réchauffement climatique.

 

Vous souhaitez sensibiliser vos équipes à ces différentes problématiques écologiques ? Vous aimeriez insuffler une dynamique positive et durable dans votre entreprise ?

Consultez notre formation e-learning en lien avec les enjeux climatiques et environnementaux et les leviers d’action.

Inscrivez-vous vite à notre newsletter pour ne rien rater de l’actu du Digital Learning

« * » indique les champs nécessaires

Renseignez votre e-mail professionnel, c'est plus sympa 🙂

En validant votre formulaire, vous acceptez que Callimedia vous envoie des communications sur nos offres et services. Vous pouvez vous désabonner de ces communications à tout moment. En savoir plus sur notre Politique de confidentialité.

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.