En quoi l’adoption de Gestes et Postures appropriés peut améliorer la productivité au travail ?

Date de parution

29/03/2022

Gestes et Postures

De la même manière que chaque petite action peut avoir, à la longue, de grandes conséquences, les gestes et postures ainsi que la productivité au travail sont liés de près. Alors, qu'est-ce que les gestes et postures au travail impliquent, de quelle manière peuvent-ils impacter la productivité, et pourquoi réaliser une formation Gestes et Postures ?

En savoir plus sur les gestes et postures au travail

Il convient en premier lieu de savoir différencier les gestes de la posture pour en savoir plus sur ses propres mouvements. Quel que soit le secteur d’activités, les travailleurs peuvent être soumis à des postures et gestes contraignants.

Définition des gestes et postures

Le geste est différent de la posture, mais tous deux ont leur importance. Le geste est l’exécution d’un mouvement spécifique, par exemple pour attraper ou déplacer un objet. La posture, quant à elle, désigne la position du corps, qu’elle soit naturelle ou volontaire, sur une période de temps donnée. La posture peut être celle devant un bureau, en caisse d’un supermarché, celle prise en nettoyant des surfaces, ou tout simplement celle adaptée à l’exercice de ses fonctions.

Le geste est donc une action ponctuelle, qui peut être répétée, tandis que la posture est justement le maintien d’une position. On dit d’un geste qu’il est contraignant quand il est répété ou mal exécuté, car il peut créer des dommages. Une posture contraignante, en revanche, peut être prise pour les besoins du travail et être inadaptée en raison du manque d’ergonomie. Elle peut aussi être adoptée de la mauvaise façon en voulant compenser une posture qui ne paraît pas familière à l’employé, ou pour compenser une gêne due à un geste ou une posture gênants.

Pourquoi faut-il respecter les gestes et postures appropriés ?

Respecter les gestes et postures appropriés est essentiel pour plusieurs raisons. D’abord, il s’agit de conserver l’intégrité physique des employés dont le bien-être est mis à mal en cas de gestes répétitifs ou de postures contraignantes. En effet, lorsque les capacités du corps sont dépassées par des sollicitations trop fréquentes, mal exécutées ou pénibles, les travailleurs font face à un risque : les TMS (Troubles Musculosquelettiques).

Les TMS sont des affections qui touchent les muscles, les tendons et les articulations ; c’est-à-dire les tissus mous. Le corps, soumis à mouvements répétés ou des positions inadaptées, peut développer divers problèmes de santé. Les membres supérieurs (poignets, épaules et coudes), les membres inférieurs (jambes, genoux) et le dos sont les plus touchés par les TMS. Les maladies développées sont le plus souvent : des lombalgies, le syndrome du canal carpien ou de la coiffe des rotateurs à l’épaule, sinon des tendinites. D’après le rapport annuel de la Cnam (Conservatoire national des arts et métiers) et de l’Assurance maladie, les TMS représentaient en 2019 la première cause de maladies professionnelles indemnisées, à hauteur de 88 %. De plus, 20 % des accidents de travail sont des lombalgies liées aux TMS. Pourtant, selon la localisation, on estime entre 53 à 73 % de sous-déclaration des TMS. C’est la preuve qu’il n’y a pas assez de sensibilisation et de formation aux gestes et postures.

La manutention au cœur des gestes et postures

Des métiers très physiques, tels que la manutention manuelle, sont encore plus ciblés par les gestes et postures. Dans ce secteur professionnel, trois principes de base sont appliqués : saisir, transporter, déposer la charge. Sur le papier, il s’agit de gestes simples à effectuer mais, dans la pratique, il faut considérer qu’il s’agit le plus souvent de charges lourdes et qu’il faut répéter ces mouvements toute la journée, voire des semaines ou des mois durant.

Le dos et les genoux des salariés en manutention sont les plus exposés aux TMS. La formation aux gestes et postures est normalement obligatoire avant chaque prise de poste dans la manutention mais certains employeurs ne prennent pas le temps de former leurs salariés correctement. Les conséquences touchent pourtant aussi bien les travailleurs que l’employeur, voire l’entreprise dans sa globalité. Il est important, autant pour la santé et la sécurité au travail des employés que pour la productivité de la société, d’adopter les bons réflexes. Pour cela, l’employeur doit sensibiliser et former son personnel aux principes d’économie d’effort et de sécurité physique, et leur proposer des conditions de travail correctes. Cela inclut des aides techniques et mécaniques pour soulager le corps des salariés dans la manutention, ainsi que de l’équipement individuel, des outils et des postes de travail ergonomiques.

Le lien entre les Gestes, la Posture, et la productivité en entreprise

Il ne s’agit pas tant d’être plus efficace avec les bons gestes que de se prémunir de risques pouvant altérer, à long terme, les performances de l’entreprise. Les répercussions sur le fonctionnement d’une société peuvent venir de petits détails mis de côté, alors qu’ils ont une influence puissante et directe dessus.

Pourquoi avoir une bonne posture au travail ?

La manutention manuelle et le travail en entrepôt ne sont pas les seuls milieux touchés par les TMS. En réalité, tous les secteurs d’activités sont susceptibles de faire face à ce problème. Même les salariés en travail hybride ou en télétravail peuvent développer des TMS à cause du travail sur écran et de leur bureau. Si l’employeur n’a pas répondu à son obligation de fournir un poste de travail ergonomique, la QVT (Qualité de Vie au Travail) du salarié chute, et les risques de TMS apparaissent rapidement.

Avoir une bonne posture au travail soulage le dos et tout ce qui est lié à la colonne vertébrale. Plus globalement, exercer son activité dans de bonnes conditions est le strict minimum pour assurer le bien-être d’un salarié, mais également sa santé et sa sécurité. De cette manière, il reste efficace dans les tâches professionnelles qui lui sont attribuées. Il se fatigue et se déconcentre moins, tout en protégeant son corps.

Quels sont les risques liés aux gestes et postures contraignants ?

Si les gestes et postures ne sont pas corrigés et pris en charge, les TMS peuvent rapidement évoluer en maladies chroniques, voire en handicaps à vie. Cela signifie, pour le salarié : de la fatigue, de la gêne et des douleurs, voire une perte de mobilité, des arrêts de travail, des frais médicaux, de la désorganisation, des lésions profondes, et des difficultés à la réinsertion professionnelle en cas de handicap avéré.

Souvent, les personnes qui cherchent à compenser une mauvaise posture ou un geste douloureux vont avoir tendance à tirer sur les membres sains, et de ce fait se blesser davantage. C’est généralement le cas lorsque l’entreprise ne sensibilise pas ses employés aux gestes et postures. Pourtant, elle est aussi impactée puisque les conséquences sur les salariés se répercutent sur l’organisation de l’entreprise. Un salarié qui développe des TMS engendre également de l’absentéisme et une baisse de performance, soit un travail moins efficace à court terme, qui peut être inexistant ensuite. Les TMS coûtent cher aux entreprises car la baisse de performance est directement liée à la diminution de la productivité.

Quels sont les bons gestes et bonnes postures à appliquer ?

Une prise en charge rapide et précoce évite que les TMS évoluent en pathologies handicapantes. En plus de préserver la santé du salarié, former son personnel aux gestes et posture protège la société des risques d’absentéisme et de turnover (rotation de l’emploi). La mise en place d’espaces de travail ergonomiques aide grandement à l’application des gestes et postures. L’employeur doit pouvoir fournir un environnement de travail sain, mais également former son personnel, avant la prise de poste, sur les bons réflexes à avoir. À noter que les facteurs psychosociaux et organisationnels entraînent des risques de TMS.

Pour les emplois à position statique ou qui nécessitent de piétiner, il est conseillé de porter des chaussures plates pour éviter les répercussions sur le dos. Pour les métiers de la manutention, définis par l’article R4541-2 du Code du travail, en cas d’absence de manutention mécanique et de solutions technologiques, l’employeur a pour obligation d’expliquer comment soulever, déplacer et déposer des charges lourdes. Si ce n’est pas obligatoire pour les autres secteurs d’activités, il est vivement conseillé de faire de la prévention.

Réaliser une formation pour améliorer la productivité d'une entreprise

Pour comprendre tous les tenants et les aboutissants des gestes et postures, à savoir les conséquences d’une mauvaise exécution comme les avantages à appliquer les mesures nécessaires, la formation devient indispensable.

Quelles mesures adopter pour la prévention et la sensibilisation ?

Afin de protéger les salariés et l’entreprise, l’employeur doit pouvoir réaliser des actions de prévention des risques professionnels. C’est-à-dire sensibiliser son personnel aux gestes et postures, réaliser une campagne de prévention avec des supports visuels et virtuels pour rappeler les bons gestes, et offrir une formation adaptée.

Former son personnel pour le bien de toute l'organisation

Avec Callimedia, la formation Gestes et Postures peut être personnalisée en fonction de votre domaine professionnel. De cette manière, vos collaborateurs, quels qu’ils soient, sont éduqués sur le sujet. En plus d’agir pour leur sécurité, vous empêchez la structure de connaître la baisse de performances due à une mauvaise gestion des gestes et postures.

À terme, vos employés travaillent dans de meilleurs conditions, ce qui améliore l’efficacité et la vitesse d’exécution de leurs tâches, soit la qualité du travail accompli et, par extension, la productivité de l’entreprise. De plus, prendre soin de la santé et de la sécurité des salariés contribue à les fidéliser et à apporter une véritable valeur ajoutée à la société.

Inscrivez-vous vite à notre newsletter pour ne rien rater de l’actu du Digital Learning

« * » indique les champs nécessaires

Renseignez votre e-mail professionnel, c'est plus sympa 🙂

En validant votre formulaire, vous acceptez que Callimedia vous envoie des communications sur nos offres et services. Vous pouvez vous désabonner de ces communications à tout moment. En savoir plus sur notre Politique de confidentialité.

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.