Le marché de l’e-learning en 2023, en France et dans le Monde

Date de parution

11/05/2023

Depuis les années 2000, le secteur du e-learning (apprentissage digital) a connu une croissance fulgurante. La part de marché du e-learning dans le monde atteint aujourd’hui plus de 190 milliards de dollars (selon l’étude statistique de “l’entrepreneur en vous” datant de fin décembre 2022) avec une croissance exponentielle en Asie, le nombre d’apprenants indiens ayant sextuplé depuis 2016. La pandémie Covid-19 a bouleversé les modalités d’enseignement et a ouvert la voie au distanciel à l’échelle mondiale. En effet, les prévisions de l’apprentissage en ligne pour les années à venir laissent entrevoir une croissance impressionnante et des tendances clés avec le développement de la réalité virtuelle et de l’IA (Intelligence Artificielle).

Un point sur le marché du E-learning ou Digital learning

Avant de voir comment l’enseignement en ligne évolue selon les différents continents, il est nécessaire de bien comprendre ce qu’implique la formation à distance. En effet, sortir du cadre de l’enseignement en présentiel peut apporter plusieurs points bénéfiques. Pour autant, cela ne signifie pas forcément que l’on doit remettre tout le système pédagogique en cause.

Les avantages techniques du Digital learning

L’un des bénéfices les plus importants de la formation à distance provient sans aucun doute de l’accessibilité qu’elle offre. Effectivement, il suffit d’une connexion à Internet pour être en mesure de suivre une formation à distance, même si celle-ci se déroule sur un autre continent. Le développement du Mobile Learning (qui pourrait atteindre 80 milliards de dollars en 2027 selon une étude de GlobeNewswire) permet également un accès simplifié à la formation depuis son smartphone.

En revanche, certaines zones du monde possèdent une bande passante encore trop faible. Pour répondre à cette problématique, une adaptation de modules allégés et asynchrones est possible. De ce fait, les apprenants ont la possibilité de se connecter dès qu’ils le peuvent afin de suivre leur formation.

Le taux d’adoption des formations à distance est en hausse dans les entreprises et les universités depuis plusieurs années. De plus, cette tendance gagne en vitesse et nous pouvons nous attendre à ce que ce phénomène continue de croître durant les années à venir. Plus la demande augmente, plus le marché du digital learning évolue. Cela implique des coûts de formation réduits et une qualité du contenu assurée.

Enfin, un autre avantage de la formation à distance réside dans les multimodalités et la personnalisation du parcours. En effet, il existe autant de formats que de possibilités d’adapter et d’individualiser les parcours de formation selon les besoins de chacun. Ainsi, les apprenants peuvent déterminer leurs propres objectifs et compléter leurs parcours selon leur rythme. Pour autant, ils continuent d’être au contact des autres apprenants et des enseignants grâce à des plateformes d’échanges comme des chats ou des forums.

Le rôle de la formation à distance

Nous vivons dans un contexte de culture versatile où les usages et les coutumes ne sont pas les mêmes selon la géographie. L’économie et les ressources disponibles varient également selon la zone concernée. Cependant, le déploiement d’Internet commence à atteindre les zones les plus reculées du monde. La formation à distance agît comme un catalyseur qui amincit les barrières socio-économiques, rendant l’éducation plus largement accessible sur le globe. L’apprentissage en ligne permet aux entreprises du monde entier d’accéder aux mêmes ressources et de partager leurs connaissances tout autour du globe. Les cours en distanciels voyagent et profitent à tous sans tenir compte des cultures ou de la géolocalisation des apprenants.

De même pour les barrières socio-culturelles, les formations à distance peuvent facilement être sujettes à une appropriation locale. De ce fait, personne n’est laissé pour compte. Paradoxalement, on s’aperçoit que la formation à distance connecte largement les communautés entre elles, là où elle rompt le contact humain primaire.

Il y a quelques années, il était courant de dire que l’enseignant allait disparaître dans le futur de la formation. Au contraire ! Les enseignants, tuteurs et éducateurs sont loin d’être voués à l’oubli. Ils ne sont plus aussi inaccessibles qu’avant, ne pouvant être présents et disponibles que pour une poignée d’apprenants locaux. Ils ne se trouvent désormais qu’à quelques clics sur un ordinateur ou un smartphone.

L’exemple de Lesaffre

Dans l’épisode 3 de notre podcast Never Stop Learning, nous avons reçu Peter Quiguer, le coordinateur digital du groupe Lesaffre International. Implémenté dans 185 pays, Lesaffre compte 10 700 collaborateurs et 85 nationalités différentes. Un pain sur trois dans le monde est issu des levures produites par le groupe Lesaffre. Cependant, le pain que l’on fabrique en France n’est pas le même que celui que l’on fabrique en Inde, en Chine ou au Chili, car les ingrédients de base sont différents.

La mise en place d’une formation universelle était nécessaire. Pour cela, Peter et son équipe ont déployé des « Baking Center » partout dans le monde. Ces centres reçoivent un socle de formation commun envoyé par Lesaffre et l’adaptent en fonction de la culture du pays où ils se trouvent.

Le fonctionnement du groupe Lesaffre International illustre parfaitement les avantages et la mise en place d’une formation à distance dans le monde.

Les piliers ancrés et émergents de la formation à distance dans le monde

Le marché du digital learning cesse de se développer, qu’il concerne le monde professionnel ou universitaire. En 2020, le taux de croissance annuel était de 9.23%. La valeur totale devrait atteindre 370 milliards de dollars d’ici 2026. Sans pouvoir être totalement exhaustif, nous allons voir que la formation à distance est déjà bien ancrée dans certaines zones du monde. Certains pays, quant à eux, se sont lancés dans cette quête de l’enseignement digital il y a peu. Leurs résultats s’annoncent prometteurs.

Les Etats-Unis

Nous ne pouvions pas faire un article sur la formation à distance dans le monde sans mentionner les Etats-Unis. En effet, ce pays, qui mesure environ la même taille que l’Europe tout entière, possède près de 40% des parts du marché (voir le rapport réalisé par Mordor Intelligence).

Le pays du e-Learning est également le leader de l’éducation en ligne dans le secteur universitaire. Pas moins de 6 millions d’étudiants américains ont suivi des cours en ligne pour une formation professionnelle ou une préparation à un examen. Les outils de digital learning sont utilisés quotidiennement par plus de la moitié des élèves américains, peu importe leur niveau d’étude.

Globalement, les utilisateurs sont assez satisfaits de ce passage au digital. Les sondages montrent que les formations e-Learning ont apporté de nombreux effets bénéfiques par rapport aux formations en présentiel :

  • Un meilleur taux de rétention des informations,
  • Un meilleur contrôle sur le processus d’apprentissage,
  • Des bénéfices plus importants pour les entreprises,
  • Un taux de consommation d’énergie et d’émission CO2 plus faible.De plus, le marché américain de l’apprentissage en ligne devrait augmenter de plus de 12 milliards de dollars entre 2020 et 2024 (selon une étude statistique de “l’entrepreneur en vous”)

L’Asie

L’Asie représente aujourd’hui le deuxième plus grand marché e-learning du monde avec plus de 38 milliards de dollars en 2020 selon le rapport d’Allied Market Research et 15,7% de croissance annuelle.  Parmi les pays asiatique, l’Inde connaît une croissance fulgurante notamment depuis la pandémie Covid-19 avec plus de 23,2% d’augmentation annuelle pour le marché du e-learning.

L’Inde possède une réelle volonté d’offrir un enseignement de qualité à ses étudiants. Le gouvernement a déployé des moyens techniques pour rendre possible l’accès à une connexion internet à 500 millions de nouveaux utilisateurs, même dans les régions les plus reculées. Par conséquent, la formation e-Learning devient un allié de taille pour pallier au manque d’infrastructures locales.

D’autres acteurs très importants du marché e-Learning asiatique comme la Chine, le Japon, le Sri Lanka et Singapour souhaitent atteindre un objectif similaire. Cependant, ce sont les étudiants des autres pays et continents qu’ils prévoient d’accueillir grâce aux formations à distance (selon les doyens et formateurs des grandes écoles de commerce). L’objectif est de développer les enseignements en ligne pour favoriser les partenariats entre les écoles et faire naître des cursus internationaux.

Encore un autre pays asiatique dans le haut du classement des pays investissant dans la formation à distance : la Corée du Sud. Il y a au moins 17 universités sud-coréennes offrant un cursus en ligne, non seulement pour ces citoyens, mais aussi pour les étudiants venus du monde entier.

L’Afrique

Le continent africain rattrape son retard et grimpe dans le classement du marché du digital learning à une vitesse incroyable, notamment depuis le début de la pandémie. Fin 2020, la plateforme gratuite de e-Learning Atingi a été déployée et est désormais disponible sur l’intégralité du continent. Cette plateforme, subventionnée par l’Allemagne, permet aux africains de se former gratuitement en ligne. Les demandeurs d’emploi pourront ainsi développer des compétences professionnelles et valider des certifications à la fin des cours dispensés.

Atingi conçoit ses formations en collaboration avec des formateurs locaux tout en prenant en compte les besoins du marché africain. Sans nul doute, l’économie africaine en tirera un avantage très important quand la vie reprendra son cours normal.

L’Europe

Et nous, où en sommes-nous ? Comme chaque année, l’ISTF a élaboré un baromètre sur les chiffres et le marché du digital learning. Voyons quelles sont les tendances actuelles en France en découvrant cette édition 2023.

Cette année, la part de la formation distancielle atteint un niveau record (elle représente 27% de l’offre de formation des entreprises) avec une croissance de +10%. Un autre élément à noter et que le pourcentage de la formation présentielle continue de diminuer (-8 points) et que pour la première fois elle est passée en dessous de la barre de la formation blended learning (37%) qui devient donc le moyen de formation majoritaire en entreprise en France en 2023.

La formation à distance a de beaux jours devant elle en France et dans le monde. Malgré tout, il y a quand même du bon à prendre dans la formation en présentiel, qu’il ne faut pas délaisser complètement pour autant.

Chez nos voisins anglais, le gouvernement a hautement supporté l’investissement dans le marché du digital learning. Avec une sortie de l’Union européenne, il est devenu essentiel d’ouvrir virtuellement les portes de leurs universités aux étudiants venus d’autres pays, pour pallier la chute des inscriptions dans leurs cursus.

L’apprentissage digital est toujours en pleine croissance en Europe. Là où les Etats-Unis et l’Australie stagnent sur le marché, l’Europe recherche l’innovation pédagogique, la ludification et le storytelling.

Vous êtes à la recherche d’une solution e-Learning ?

Découvrez nos offres de formation à distance sur mesure. Notre équipe se met à votre disposition pour s’adapter et répondre à vos besoins. N’hésitez pas à rentrer en contact avec nous pour nous faire part de votre projet.

Cet article vous a plu ?

Découvrez également nos PODCAST : NEVER STOP LEARNING

Plus de 50 épisodes pour partager l’état de l’art et les innovations de la formation digitale entre professionnels.